07 Jui 2016 61069
Sofia Vasconcelos {Blogger} From Madeira to Mars
#conseils

17 « lieux secrets » à visiter à Funchal

À Funchal, il n'y a pas de paysages désagréables.

C'est une ville pour tous les âges et pour tous les goûts. Elle porte la marque humaine d'une ville où les gens se saluent dans la rue.
Cette une ville qui doit être appréciée à un rythme lent, à pied et mains dans la mains avec le plaisir de la découverte embrasée par la lumière du soleil, par un ciel plus bleu et par des couleurs exubérantes de fleurs, qui fleurissent.

Je dis souvent qu'il est difficile de bien connaître Funchal en une semaine.

Malgré qu'il soit né et ait vécu ici, j'ai l'impression de pas avoir exploité tous les coins de cette ville, telle est sa richesse patrimoniale. Plus je la connaît plus j'ai envie de la connaître et c'est cette même curiosité qui me mena à dévoiler ces endroits «secrets» qui pourraient passer inaperçus au touriste commun. Ce serait dommage, constatez par vous-même :

1. Des salons à l'étage noble du Palais de São Lourenço

Ce monument national se trouve ouvert au public, gratuitement, et tout au long de la visite nous pouvons admirer les magnifiques salons de l'étage noble du Palais. Vous pourrez visiter la Salle des Portraits, avec des peintures des premiers capitaines donataires, comme João Gonçalves Zarco.

Vous pourrez voir le Salon de Bale avec une décoration du toit en plâtre dorée, le Salon Rouge avec un précieux mobilier français et le Salon Vert avec de magnifique panneaux allusifs à Madère, peints par Max Romer, un artiste allemand qui habitat dans l'Île entre 1922 et 1960.

Adresse : Avenida Zarco

2. Orchestrophone au Museu das Cruzes

L'orchestrophone du Musée des Croix n'est qu'une raison parmi tant d'autres de visiter ce musée. Cette rareté dans le monde des instruments de musique mécaniques a été fabriquée par Limonaire Frères en France et a été amené à Madère par le Viscomte Cacongo, qui l'a acquis à Paris, en 1900, dans la Foire Internationale de Paris. Il était utilisé pour animer les bals et les fêtes de jardin avec des valses et des polkas. En écoutant la musique jouée par cet instrument, on est transporté vers le charme de l'époque. Profitez pour visiter le Musée qui expose plusieurs objets d'art, mobilier portugais et étranger, peinture, bijouterie, céramique et sculpture.


Adresse : Calçada do Pico 1

3. Usine de Chapeaux de Santa Maria

Saviez-vous que vous pouvez acheter un chapeau en paille fait sur mesure ? Dans la vieille ville de Funchal vous trouverez l'Usine de Chapeaux de M. João pestana. Après avoir pris les mesures et décider votre modèle de chapeau, il vous suffit de commander et se mettre d'accord sur le jour de la livraison. Préparez-vous pour le soleil avec beaucoup de style ;)

Adresse : Rua de Santa Maria 237

4. Praia de São Tiago

Juste à côté de l'hôtel Porto Santa Maria se trouve la petite plage de São Tiago qui nous invite à plonger dans la baie de Funchal. Il y a aussi un petit bar de plage, pour prendre un verre ou un café pendant que l'on admire la vue sur le port de Funchal.


Adresse : Près du fort de São Tiago

5. Muraille de Funchal

Les fortifications servant à défendre la ville sont nées suite à l'attaque des corsaires français à Funchal, en 1560. Funchal est encerclé par des murs et à la fin du XVIème siècle, les murailles de la ville étaient prêtes. On estime qu'il y avait 5 portes sur la muraille de Funchal, l'une d'entre elles étant encore visible sur la place Largo dos Varadouros. Notez qu'il s'agit d'une reconstitution de l'ancienne entrée de la ville mais que la couronne, les armoiries royales et la pierre sont des pièces originales.

Dans la zone de Santa Maria, la muraille longeait la mer et seulement quelques sections subsistent de nos jours. Cependant, l'une d'elles peut encore être admirée à l'extérieur de l'hôtel Porto Santa Maria.

Adresse : Hôtel Porto Santa Maria e Largo dos Varadouros

6. Miradouro do Pináculo

Ce belvédère est situé sur le sommet d'une falaise de 283 mètres de hauteur et, pour moi, c'est une des plus belles vues de Funchal. Profitez-en !!


Adresse : Rua Conde Carvalhal

7. Sandwichs de viande marinée au vin et à l'ail au Mercado dos Lavradores

Les habitants de Madère ne vivent pas seulement de brochettes. La viande marinée au vin et à l'ail, aux portes du Mercado dos Lavradores, est un des secrets les mieux gardés par certains locaux qui y font leurs courses le vendredi matin. Ce met typique est fait à base de viande de porc assaisonnée avec du vin blanc, du laurier, du vinaigre, de la sarriette , du sel, du poivre et de l'ail, servie sur du pain appelé « papo-seco ». Accompagnez-le avec un «cortadinho», un café préparé avec une «touche d'eau de vie» pur commencer la journée de façon originel.

8. Jardin do Campo da Barca

Située sur la rive gauche de Ribeira de João Gomes, ce jardin a des arbres centenaires comme les palissandres (Jacaranda mimosifolia), les kapoks (Chorysia speciosa) et un énorme dragonnier (Dracaena draco ssp. draco), qui nous invite au repos ou à un piquenique pour le déjeuner. Nous pouvons aussi apprécier au centre du jardin, une statue en bronze, conçu par le maître Pedro Anjos Teixeira, qui rendu hommage aux fleuristes de Madère.

Un des secrets de ce jardin est d'être la scène des joueurs de cartes, dames ou domino, très apprécié par quelques résidents.

Adresse : Rua Brigadeiro Oudinot

9. Casa de Santana no Jardim Botânico

Vous n'avez pas besoin d'aller jusqu'à Santana pour voir de près une petite maison typique de Madère. Au Jardin Botanique de Funchal, cachée entre les arbres et les merveilleuses fleures, vous trouverez cette petite maison triangulaire avec des portes rouges, des parasols verts et un toit de chaume. Malgré que l'intérieur ne puisse pas être visité, vous pourrez garder un souvenir des jardins les plus emblématiques de la ville. La variété de beauté naturelle des plantes, ainsi que les visites des alentours sont la recette pour une agréable matinée.

Adresse : Caminho do Meio

10. Chappelle de Santo António de Mouraria

Près de la Rue de Alfândega, il y a une petite chapelle, construite en 1710 par testament du juge de la douane de Funchal, João de Aguiar (qui y serait enterré). En plus d'avoir un magnifique portail, un des premiers exemplaires du style baroque de l'île, il y a aussi une inscription sur la même : «Ad Salem Sol» considérée allusive à Santo António - Le soleil du salut de l'occident. Dans son intérieur, on peut admirer l'ancien escalier d'accès à l'étage noble de l'Assemblée Législative (Ancienne Douane de Funchal) qui date du XVIIème siècle et un bel hôtel, en taille baroque avec une image de Santo António avec le Christ, du XVIIIème siècle.
Ce qui est curieux, c'est qu'encore aujourd'hui vous pourrez voir, sur la pierre tombale une profanation inscrite : «Ici gît le misérable pêcheur João de Aguiar, le médiateur, qui fut sur cette île...».

Adresse: Avenida do Mar e das Comunidades Madeirenses

11. Casinhas de prazer

Remarquez les petites « casinhas de prazer » (maisons du plaisir), un lieu de choix dans les jardins des plus riches maisons de Madère, aux XVIIe et XVIIIe siècles. Les persiennes en lattes de bois étaient nommées localement des « bilhardeiras », nom allusif aux « indiscrètes » qui, protégées par les persiennes, observaient leur voisinage sans être vues. Bien que n'ayant pas de persiennes, une de ces petites maisons se trouve dans le jardin de la Maison-Musée Frederico de Freitas, mais si vous êtes attentif, vous en verrez bien d'autres partout dans la ville.

Adresse : Casa- Museu Frederico de Freitas, Calçada de Santa Clara 7

12. Piscines naturelles à Doca do Cavacas

Outre les fameuses piscines naturelles de Porto Moniz et du Seixal, ici vous pourrez aussi trouver des piscines naturelles d'origine volcanique. Plongez dans l'eau de mer des piscines de Docas do Cavacas pendant que vous profitez des belles vues sur le Cap Girão. Vous avez aussi accès à la mer et à la plage Formosa, à travers un tunnel creusé dans la roche.


Il y a plusieurs restaurants dans les alentours, où vous pourrez goûter les délicieuses cigales de mer, ainsi que d'autres plats typique de poisson.

Adresse : L'accès se fait par des escaliers sur la Promenade de Lido - Praia Formosa

13. Musée Henrique e Francisco Franco

Si vous êtes un amateur d'art, ce musée expose la riche œuvre des frères de Madère Henrique et Francisco Franco. De la main de Henrique Franco (peintre, 1883 - 1961), vous pourrez observer de belles peintures du quotidien de Madère, à l'huile et des dessins. De la main de Francisco Franco (sculpteur, 1885 - 1955) vous verrez les sculptures et gravures expressives. Dans les rues de Funchal, vous pourrez aussi trouver quelques oeuvres de ce sculpteur parmi lesquelles l'imposante statue de João Gonçalves Zarvo, 1er capitaine donataire du Funchal, même à côté du Palais de São Lourenço.


Adresse : Rua João de Deus, 13 

14. Cimetière et église anglaise

Bien que Madère soit une île majoritairement catholique, il existe à Madère, une église anglicane, plus précisément à Funchal, sur la Rua do Quebra-Costas. Elle a été construite en 1820 à l'initiative du Consul anglais Henry Veitch. Son style est néo-classique et se trouve entouré par de beaux jardins.

Dans les environs, vous trouverez le cimetière anglais où sont enterrées des personnalités éminentes, telles que Paul Langerhans, médecin et chercheur, dont le nom sera à jamais associé aux îlots pancréatiques producteurs d'insuline, les « Îlots de Langerhans ». Ce cimetière est l'endroit par lui choisi pour être enterré.
Il l'a décrit comme un «cimetière de la vérité, isolé et tranquille, un bon endroit pour se reposer».

Adresse : Igreja Inglesa - Rua do Quebra-Costas nº 18, Cemitério Inglês - Rua da Carreira Nº 235

15. Usine de Santo António

Un des ex-libris de Madère est le gâteau au miel de canne, que vous ne pouvez pas manquer de goûter.


À l'usine de Santo António, située dans le centre de Funchal, vous trouverez ce gâteau et bien d'autres délices, comme par exemple les bonbons au fenouil fabriqués à l'ancienne, les confitures de fruits de la passion et les biscuits au miel. Fondée en 1893, dans la boutique adjacente, vous y trouverez des objets vieux de plusieurs siècles, y compris d'anciennes boîtes à biscuits en fer-blanc. C'est un lieu rempli de traditions sucrées que vous ne devez pas rater lors de votre visite dans la ville.

Adresse : Travessa do Forno, nº 27/29

16. Cais do Carvão (quai du charbon)

Également connu sous le nom de « Pier Wilson », ce quai a été construit en 1903 et appartenait à la société Wilson & Co Ltd. À l'époque, les bateaux à vapeur passaient par Madère pendant leur trajet transatlantique. C'est sur ce quai qu'ils s'approvisionnaient en charbon, carburant nécessaire pour poursuivre leur voyage jusqu'en Afrique ou en Amérique. On raconte qu'il était curieux d'assister à l'agitation de cette escale, y compris le changement de vêtements; les vêtements blancs d'Afrique étaient remplacés par un costume formel, à la hauteur de la grandiose destination qui était l'Amérique. En 2004, la station de biologie marine a été construite à cet endroit, mais vous y trouverez néanmoins les ruines du Cais do Carvão, ainsi que quelques vestiges des machines de l'époque.

Adresse : Promenade do Lido

17. Librairie Esperança

L'histoire de la librairie Esperança commence en 1886, avec Jacintho Figueira de Sousa, un homme qui s'est consacré aux arts de la typographie et à la vente de livres. Une des particularités de cette librairie est le fait qu'elle présente les livres par leur couverture et non latéralement, comme c'est le cas généralement. C'est une façon authentique de découvrir ses 96 000 exemplaires. Ce fut la première librairie de Funchal et c'est la plus grande de tout le Portugal.

Adresse : Rua Dos Ferreiros 119

Aimer Répartir S'abonner