28 Fév 2019 282
Fernanda Meneguetti Dévorable
#carnaval #conseils #evenements

Comment profiter du carnaval à São Paulo

Jusqu'à récemment, le carnaval de São Paulo était considéré comme ridicule : les écoles de samba n'avaient pas la même tradition et le même raffinement que lors des défilés de Rio de Janeiro, il n'y avait pas de « trios elétricos » (camions avec d'énormes haut-parleurs qui diffusent la musique live) comme à Salvador et il y avait pas autant de frevo qu'à Olinda. Ne restait à São Paulo que celui qui voulait éviter l'agitation.  

Cependant, le calme s'est transformé en un carnaval très agité, avec plus de 600 « blocos » officiels. C'est à dire des centaines de groupes de fêtards, masqués ou non, dansant dans les rues. Pour accompagner l'euphorie de près, mieux vaut consulter le site Blocosderua.com. Ou alors, partir en direction de la zone Ouest, surtout les quartiers de Pinheiros, Vila Madalena et Baixo Pinheiros, qui concentrent une bonne partie de toute cette fête.

Photos: SP Turis
Il n'est pas étonnant que les bars et les restaurants des alentours suivent le rythme pour attirer ceux qui passent par là. Vous voulez un exemple ? La crêperie N’Areia, à Vila Madalena, a créé le « Combo Folia » : pour 36 R$, le fêtard retrouve de l'énergie de forme saine avec une crêpe avec de la courgette, de la menthe, des raisins secs, du ricotta, de la caillebotte et du parmesan, accompagnée d'un thé détox à base d'hibiscus, d'orange, de citron et de gingembre.

Dans le Baixo Pinheiros, le Negroni Bar n'ouvre pas seulement ses portes toute la journée, sans pauses, il lance également de nouveaux cocktails pour enthousiasmer les carnavaliers. Parmi eux, le gin avec une infusion d'orange, une liqueur de café maison et de l'eau tonique, qui combine bien avec l'une des pizzas à fermentation naturelle comme la Diavola (avec de la saucisse calabraise piquante, du parmesan, des pickles d'oignon et du piment « biquinho », de l'anis et du romarin). Aussi bien le cocktail que la pizza ont un prix spécial de 25 R$. Le Nou offre quant à lui un pichet de sangria pour les tables de plus de 4 personnes, que ce soit à Pinheiros ou à Baixo Pinheiros. 

À bonne distance de l'agitation, la chef Renata Vanzetto, fan des « marchinhas » (chansons du carnaval) et de la joie du carnaval, a préparé quant à elle un cadeau pour les clients de ses restaurants Marakuthai (il en existe un dans les jardins et un autre à l'Itaim) : celui qui commande un plat principal gagne une double Mikareta, composée d'un cocktail à base de pisco, de raisin et de basilic et d'un beignet de poisson avec de la gelée au poivre. 
Loin de la « confusion », à Vila Olímpia, le restaurant Praça São Lourenço ne va pas mettre son « bloco » dans la rue mais il aura une programmation très animée durant les déjeuners, avec un atelier de masque le samedi (2 mars), un défilé en déguisements le dimanche, des jeux avec des instruments de musique le lundi et même un bal avec les « marchinhas » pour les enfants le mardi. 

Vivez cette expérience à l’Hotel PortoBay São Paulo !!
Aimer Répartir S'abonner