31 Mar 2015 4729
PortoBay Hotels & Resorts
#conseils #culture

La lumière qui révèle Lisbonne . ..

C'est votre première fois dans la ville ou êtes-vous déjà devenu lisboète de corps et âme ? En tout état de cause, il faut revenir une et autre fois pour connaître les recoins de la capitale portugaise. Cette feuille de route en est la preuve même : il y a toujours une saveur qu'il manque goûter, une vue d'un belvédère à apprécier, une rue à parcourir. .. Curieux ? N'attendez plus et découvrez l'éclat que cette ville possède.

Découvrir Lisbonne au travers de sa lumière unique est une expérience à ne pas manquer. .. Une lumière qui impressionne ceux qui la visitent et qui donne vie à l’architecture de la ville. Ce sont plus de 3 300 heures d’ensoleillement par an !

De nos jours, le passé se mêle à une culture moderne, vibrante et audacieuse. On se promène dans les rues et les ruelles de la ville et on y découvre sans peine des formes d’expression artistique,  même derrière les portes. En effet, les théâtres de la ville ont leurs programmes complets et variés tout au long de l’année et, même si ce n’est pas pour assister à un spectacle, découvrir nombre d’entre eux en vaut la peine, pour leur valeur historique et architecturale.

Lisbonne est également devenue le point de passage obligatoire pour les plus grands artistes internationaux et, en été, les festivals remplissent la ville de musique.

Avec un coup de vie peu élevé, surtout pour ceux qui viennent de l’étranger, il est facile d’acheter de tout à Lisbonne, des produits les plus traditionnels dans la Baixa Pombalina, aux objets qui sont l’expression la plus haute d’une créativité sans limites, dans les boutiques du Bairro Alto et du Chiado, par exemple. Quant aux grandes marques internationales, ce n’est pas par hasard que l’Avenida da Liberdade est l’une des plus chères du monde.

Si vous décidez de vous aventurer à découvrir la ville, un conseil, habillez-vous de manière confortable, car pour découvrir son âme, il va vous falloir faire des efforts physiques. .. Lisbonne se trouve dans les détails, aussi bien visibles que plus cachés.

Regarder Lisbonne à partir du Tage est une expérience visuelle unique. Plusieurs sociétés proposent ce service avec des voyages en bateau au départ de Belém, du Cais do Sodré, du Terreiro do Paço, de Cascais ou de l’Estoril.

Et même lorsque le soleil se couche, la ville ne dort pas. Pour comprendre pourquoi Lisbonne a l’une des vies nocturnes les plus réputées d’Europe, il suffit d'inclure dans votre circuit certains lieux tels que le Bairro Alto, Bica, Príncipe Real, le Cais do Sodré, Belém et les Docas ou l’Avenida 24 de Julho. Les véritables résistants de la nuit voient le jour se lever une fois de plus sur la ville. En une nouvelle journée, le soleil se lève sur Lisbonne.

En-cas, vins, pastéis … et fado !

Mémoriser Lisbonne grâce à ses saveurs, ce n'est pas une mauvaise idée ! Entre vos visites à la Tour de Belém, au Centre culturel de Belém ou au Mosteiro dos Jerónimos, pourquoi résister aux célèbres Pastéis de Belém ? N’oubliez pas de leur (un seul ne suffit pas !) rajouter beaucoup de sucre ainsi que de la cannelle. Et maintenant, continuez votre chemin et profitez-en pour voir le soleil se coucher sur le château de São Jorge.

Certains des chefs de cuisine européens les plus réputés réalisent de véritables chefs-d’œuvre gastronomiques dans la ville, mais pour que l’expérience soit complète, il faut absolument visiter les gargotes. Dans certaines d’entre elles, on chante le fado, et dans toutes, on sert des en-cas à la mode portugaise. Hum, le plus difficile c’est de choisir : soupe riche de poissons, œufs verts (au persil), fritures du jardin (haricots verts panés), fève-riche, morue à Brás, beignets de morue, meia-desfeita (morue aux pois chiches), merlan à la mode de Lisbonne, palourdes à Bulhão Pato (huile d’olive, coriandre et ail), sardines grillées, steack à Marrare ou façon Café (au poivre), iscas com elas (foie de porc), pieds de veau aux pois chiches, perdrix « Convento de Alcântara » (perdrix au foie-gras et aux truffes) et ragoût de queue de bœuf.

Le tout, accompagné d’un bon vin portugais, bien évidemment ! 

Aimer Répartir S'abonner