21 Mar 2018 2286
PortoBay Hotels & Resorts PortoBay Hotels & Resorts
#culture

Le fado, patrimoine de l’Humanité

Déclaré récemment Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO, Fado ne se contente plus d’être le chant traditionnel portugais d’interprètes comme Severa, Marceneiro, Amália, Carlos do Carmo, Mariza, Camané, Ana Moura et Carminho. Désormais, c’est un véritable trésor de l’humanité.

Né au XIXe siècle dans les quartiers populaires de Lisbonne, le fado se chantait pendant les moments de confraternisation dans les potagers, en attendant le passage des taureaux qu’on emmenait aux arènes, dans les rues et les ruelles, dans les tavernes. Dans un premier temps, il était associé aux milieux de la marginalité et de la transgression des interdits, qui étaient fréquentés par les prostituées, les marins, l’aristocratie bohème et les souteneurs.

Ses chanteurs sont décrits comme des voyous à la voix rauque et nasillarde, qui arborent des tatouages, manipulent adroitement le couteau à cran d’arrêt et parlent l’argot.

Il était connu pour animer le carnaval de Lisbonne, mais avec le coup d’État militaire de 1926, la censure s’est abattue sur les spectacles et la chanson urbaine a souffert de profonds changements, perdant notamment son caractère d’intervention bien marqué.

Quoiqu’il symbolise l’identité nationale et soit la plus populaire des chansons portugaises, il exhale l’universalité à travers les sentiments qu’il évoque : la souffrance, la jalousie, la solitude, l’amour.

Le Portugal possède de multiples biens matériels inscrits au Patrimoine de l’humanité, tels que la ville de Sintra, les gravures d’art rupestre de Foz Côa, la forêt laurifère de Madère et de nombreux monuments et centres historiques. Il existe aussi par le monde des dizaines de lieux fortement influencés par la culture portugaise qui figurent sur la liste de l’UNESCO.
Nous avons des soirées fado à l'hôtel PortoBay Liberdade, au dîner !!

Veuillez noter les dates suivantes:
29 mars
12 et 26 avril
3 et 24 mai
14 et 28 juin
12 et 26 juillet

En savoir plus : +351 210 015 700. portobayliberdade@portobay.pt
Aimer Répartir S'abonner