24 Jui 2019 439
Sandra Nobre Short Stories
#conseils #experiences #gastronomia

Lisbonne fraîchement peinte

L’art naît des ordures, d’où l’on récupère les recettes et le savoir-faire des maîtres des métiers anciens, d’où l’on revisite les classiques du cinéma et de la littérature. À travers les portes et les chemins de traverse, les escaliers et les ruelles, Lisbonne se réinvente à chaque coin de rue.

Livraria da Travessa

« Olha que coisa mais linda/ Mais cheia de graça / (...) Do sol de Ipanema/ O seu balançado é mais que um poema/ É a coisa mais linda que eu já vi passar... » Tout comme la chanson Garota de Ipanema, de Tom Jobim, la librairie Livraria da Travessa, pleine de grâce, a traversé l’Atlantique, 33 ans après l’ouverture de la librairie originale à Rio de Janeiro, de la main de son fondateur Rui Campos, et partage la même mission : rapprocher les lecteurs et les livres, rassembler les auteurs et les idées. Sur les étagères, on retrouve Eça de Queiroz, Miguel Torga et António Lobo Antunes, aux côtés de Machado de Assis, Jorge Amado ou Chico Buarque. Cette aventure littéraire transatlantique est la première en-dehors du Brésil, où l’on trouve neuf espaces, tous dans le même esprit de librairie de quartier, avec une tutelle différenciée et un programme culturel. Elle se trouve au rez-de-chaussée du bâtiment de l'emblématique Casa Pau-Brasil, une vitrine de marques brésiliennes au cœur de Lisbonne, à Príncipe Real.

Rua da Escola Politécnica, 46, Lisbonne
Tél. : 213 460 553
Ouvert tous les jours


Photo: Igor Barbosa

Tinta nos Nervos

Comme c’est agaçant, tous ces dessins fantastiques ! Il s'agit d’un de ces espaces inattendus et stimulants qui nous renvoient vers nos souvenirs d'enfance, lorsque nous explorions encore la moindre trace de talent pour le dessin. Ouverte depuis juin, dans le quartier de Madragoa a Santos, c'est une librairie-galerie consacrée aux différentes expressions du dessin, que ce soit la bande dessinée, les arts graphiques ou l’illustration. On y trouve également un café agréable avec une terrasse intérieure qui donne envie de prendre son temps à feuilleter les livres et les catalogues. Dans la galerie, les expositions sont temporaires et les artistes sont invités à y laisser une de leurs créations sur place. Il y a également des ateliers qui permettent de faire participer toute la famille. 

Rua da Esperança, 39, Lisbonne
Tél. : 213 951 179
Fermé le dimanche et le lundi


Photo: Tinta nos Nervos

Carpintarias de São Lázaro

Comme un phœnix qui renaît de ses cendres, les anciennes menuiseries de São Lázaro, à côté de Martim Moniz, récupérées suite à l’incendie qui les a détruites à la fin des années 1990, ont rouvert leurs portes en début d'année. Cette ancienne usine est devenu un centre culturel actif d'environ 1800 mètres carrés, avec ses trois étages et ses sept mètres de hauteur de plafond, partagé entre la salle d'exposition et l'auditorium pouvant accueillir 120 personnes. Un escalier blanc moderne en colimaçon rompt le langage architectural dominé par le béton et met en valeur les œuvres présentées. Depuis les grandes fenêtres, on découvre un point de vue privilégié sur la colline de Senhora do Monte, le quartier de Graça et le château de Saint Georges. Avec son programme éclectique, comprenant arts visuels, musique, théâtre, cinéma, danse, mode et gastronomie, cet espace a également pour but d’impliquer la communauté multiculturelle où il s’insère, tout en laissant les portes ouvertes à d'autres manifestations artistiques – consultez le programme. 

Rua de São Lázaro, 72, Lisbonne
Tél. : 213 815 891
www.carpintariasdesaolazaro.org


Photo: Vasco Vilhena

Manufactum by FRESS

Combien de fois rêvons-nous de cette pièce de musée qui irait si bien dans notre salon ? Chez Manufactum, les pièces produites dans les ateliers de la Fondation Ricardo do Espírito Santo Silva (FRESS) se trouvent côte à côte avec des créations contemporaines et peuvent toutes être livrées chez le client. Ce magasin, inauguré début juillet, vise à divulguer auprès du grand public le travail développé par les artisans dans l’institution depuis 1953, que ce soit dans les domaines de la conservation et restauration de pièces classiques ou de la production de mobilier et d’articles de décoration. Les ateliers de la Fondation, situés dans le même bâtiment que le Musée des arts décoratifs, dans le palais Azurara, aux Portas do Sol, qui propose une formation en arts décoratifs, sont spécialisés, entre autres, en menuiserie, burinage, ferblanterie, passementerie, reliure ou peinture décorative. Le travail artisanal d'excellence s'allie désormais à la vision des designers contemporains et de cette union résultent des éditions limitées de pièces signées Filipe Alarcão, Marco Sousa Santos, Sam Baron ou Marre Moerel. Notre regard se délecte face à cette collection fantastique, mais il est également possible d'acquérir de petites pièces, que ce soit des fournitures de bureau ou des accessoires et des bijoux de passementerie.

Rua do Alecrim, 76, Chiado, Lisbonne
Tél. : 213 471 887
Fermé le dimanche

D’Olival Casa

Au numéro 81 de la Rua Poiais de São Bento se trouve un magasin spécialisé en huile d’olive produite par le couple Helena et Lino qui, à la fin de l'année dernière, a investi dans un deuxième espace consacré à la marque. Autrefois poissonnerie, le magasin est entièrement revêtu de marbre, que ce soit au sol, sur les murs ou le comptoir, à présent décorés de produits de l'artisanat portugais. Il y a des céramiques et des tapisseries, des vases et des planches en bois, entre autres accessoires, au design authentique qui permet d’apporter un air de campagne en pleine ville. Il se trouve face à l’arrêt du tramway 28, direction Graça – Prazeres, ce qui vous donnera une bonne excuse pour faire le trajet et contempler Lisbonne par la fenêtre des touristes.

Rua Poiais de São Bento, 127, Lisbonne
Tél. : 963 374 811
Fermé le dimanche
www.dolival.pt


Photo: Matilde Almeida Cunha

Lynx ibérique de Bordalo II et le Centre de réalité virtuelle

Face à la Gare do Oriente, un lynx ibérique géant, un des félins les plus menacés au monde, se met en travers du chemin de ceux qui passent. Cette œuvre, de l'artiste de rue Bordalo II, a été inaugurée fin juin, lors de la clôture des travaux de la conférence Lisboa +21, par le secrétaire-général des Nations Unies, António Guterres. Réalisé à partir de matériaux réutilisables récupérés dans les ordures, il représente le paradigme des conséquences de la mondialisation. L’auteur, Artur Bordalo, connu sous le nom de Bordalo II, est devenu célèbre pour ses sculptures faites à partir d’ordures et, en 2017, l’exposition « Terrassement », la première signée par lui, a eu lieu à Marvila, où se trouve également son atelier, et a accueilli près de 27 mille personnes en moins d’un mois. Ses œuvres intègrent des collections particulières, en France, aux États-Unis et au Japon et il a travaillé surtout hors du Portugal, sur des œuvres de rue et d'art éphémère.
Et puisque vous allez dans l'est de la ville, pourquoi ne pas pousser le voyage plus loin ? Escalader l’Éverest, se promener dans la septième avenue de New York, être emprisonné dans une cale et disposer d’une heure pour s’échapper avant que la bombe n'explose... Rassurez-vous, ce n'est que du virtuel ! Les scénarios, les escape rooms, les jeux multiplayer qui défient la réflexion, la perspicacité et la vitesse, sont les attractions du Centre de réalité virtuelle, qui n'est peut-être pas la toute dernière nouveauté, mais comme personne n’y pense jamais, c’est comme si ça l’était... Il y a des options pour toute la famille, individuelles ou en groupe.

Trouvez la statue dans le grand parc de Parque das Nações ;
Rua do Mar Vermelho, loja 2C, Parque das Nações, Lisbonne
Tél. : 928 093 343
Tous les jours, sur réservation


"Lince Ibérico" por Bordalo II
Lisbonne, 2019
Photo: Miguel Portelinha

Terra Pão

Qu’y a-t-il de plus agréable sur Terre que la simplicité d’un pain chaud avec du beurre ? Qui plus est quand le pain est pétri comme autrefois, avec de la levure naturelle, en laissant la fermentation se faire à son rythme et en employant les meilleures céréales ? C'est une saveur différente, plus acide, mais on s’y habitue très vite et finit par l'adorer. Et si on le tartine de beurre encore chaud pour le déguster au comptoir, alors là...  Terra Pão est la toute dernière boulangerie artisanale de Lisbonne, et c’est un mouvement qui compte de plus en plus d’établissements et d'amateurs. Ne manquez pas de goûter le pain de la maison : avec du blé, du blé « barbela » originaire de l’ouest du Portugal et de l’épeautre complet biologique. Mais vous y trouverez aussi une bonne baguette française ou une chapata. Et bien que l'espace y soit réduit, des repas y sont servis au déjeuner sur la table tout en longueur et sur la terrasse, ainsi que des amuse-bouche pendant la journée pour calmer les fringales avec toutes ces nouveautés.

Mercado de Arroios
Rua Ângela Pinto, 40D, Lisbonne
Tél. : 910 494 446
Fermé le lundi et le mardi.

Genuíno – Atelier do Presunto

Voulez-vous une tranche de jambon crû avec votre pain ? Il suffit de traverser la capitale jusqu’au  Campo de Ourique. Genuíno est un des espaces les plus récents du marché et il se consacre à la vente de jambon crû de qualité supérieure de différents types et origines – du Portugal, d’Espagne, de France et d’Italie. L’idée est de goûter et d’apprécier les différentes saveurs, la texture, d’identifier par la couleur, puis, pour les experts en la matière, de reconnaître la qualité par l’odorat. Et pour ne pas le déguster seul, il est possible de combiner le jambon sec avec des vins jeunes, du vin mousseux ou des vins de cave et d'ajouter de l’huile d’olive ou de la tomate sur le pain pour le plus grand plaisir des foodies.

Rua Silva Carvalho 52 C, Lisbonne
lundi - vendredi: 12H às 21H
samedis: 10H às 14H
Fermé le dimanche

Photo: Paulo Castanheira

O Pai Tirano

Selon le proverbe portugais : « le bon fils revient toujours à la maison ». Et le père aussi. Dans ce cas précis, il est revenu à Bica, scénario du film d’António Lopes Ribeiro, de 1941, tout en haut des marches de l'escalier, sur le chemin de l’Adamastor. Après avoir fermé ses portes pendant deux ans, ce bar devenu un classique des nuits de Lisbonne les a rouvertes en juin dernier, avec de nouveaux gérants et la même recette : de la musique, des croque-monsieur et beaucoup de conversation. 

Travessa das Laranjeiras, 35, Lisbonne
Tél. : 211 234 567
Fermé le lundi et le mardi.

Monkey Mash

Il était une fois une grenouille rouge (Red Frog) qui est devenue si célèbre qu’elle a même été considérée un des meilleurs bars au monde et, telle une arche de Noé, d'autres animaux ont rejoint l'aventure. Depuis mars dernier, un singe attire l'attention, le Monkey Mash. Non loin du speakeasy, ce nouvel espace est allé puiser son inspiration dans des terres lointaines, comme l’Amérique du Sud et Centrale, l’Asie et l’Afrique. Sur la carte, une combinaison de boissons et de fruits tropicaux, dans une ambiance aussi colorée que détendue, un oasis dans la ville dans une ambiance de vacances. Une véritable nouveauté par ici serait que l’été pointe finalement le bout de son nez... 

Praça da Alegria, 66A, Lisbonne
Tél. : 211 364 241
Tous les jours à partir de 18h


Photo: Jorge Simão

Aimer Répartir S'abonner