29 Déc 2017 2963
Fernanda Meneguetti {Journalist}
#reveillon #tradition

Réveillon à la brésilienne

Blanc, feux, vagues. Au Brésil, le réveillon du nouvel an possède une série de traditions, cependant, rien n'est plus important que de s'habiller en blanc, d'assister aux feux d'artifice et, si vous êtes sur le littoral, de sauter par-dessus sept vagues. Les explications, comme vous pouvez l'imaginer, n'ont rien de vraiment scientifique, mais elles passent par des démonstrations de joie de commencer un nouveau cycle, ainsi que par la recherche de la prospérité, de l'amour et de la paix.

Vous êtes athée et aucunement superstitieux ? Ce n'est pas un problème, si vous vous trouvez en ces terres tropicales, vous allez succomber à l'énergie et, inévitablement, aux rituels superstitieux de la période. Finalement, s'attirer un peu de chance n'a jamais fait de mal à personne, n'est-ce pas ? Il suffit de suivre une demi-douzaine de rituels Tupiniquim - qui, selon la légende, sont infaillibles !!

1. S'habiller en blanc

Ça a commencé : les vitrines sont pleines de chemises, pantalons, robes et t-shirts blancs. La couleur qui symbolise la paix est obligatoire dans les rituels de certaines tribus africaines, elle a été popularisée par le candomblé et est devenue essentielle au réveillon, comme forme de purifier l'esprit, de renouveler ses énergies, d'écarter le mauvais œil. Du fait de ces vieilles coutumes religieuses, outre les vêtements blancs, nombre de personnes ont également l'habitude de faire des offrandes à Iemanjá, la reine des eaux.

Pour remercier des objectifs atteints et renouveler des demandes, il suffit de choyer la vaniteuse Orisha en lançant parfums, savonnettes, miroirs et fleurs à la mer. L'attitude peu écologique, mais affective, est récurrente, surtout à Bahia et à Rio de Janeiro et mène les municipalités locales à adopter des politiques de nettoyage et, éventuellement, à indiquer des points et des horaires spécifiques pour les offrandes.

2. Sauter par-dessus sept vagues

Non, il ne s'agit pas d'un jeu d'enfant. Sur n'importe quelle plage brésilienne, après le feu d'artifice (il faut l'avouer, nulle part aussi beau que sur la plage de Copacabana, exactement là où se trouve le PortoBay Rio Internacional) et les douze coups de minuit, le 31 décembre, c'est le moment de courir vers la mer, tout habillé et de commencer à se bouger. À chaque vague franchie, on fait un vœu et, après le septième saut, on revient sur le sable, sans tourner le dos à la mer.

3. Manger pour la prospérité

2018 est-elle une année pour rechercher l'opulence ? Les plus superstitieux pensent que manger une grenade la nuit du nouvel an attire l'argent. Les graines ne doivent pas être mâchées, mais emballées dans un papier blanc. Enfin, le jour de l'épiphanie, elles doivent être conservées dans le portefeuille. Très compliqué ? Il convient de manger 12 grains de raisins, chacun d'entre eux aux cours des douze minutes qui précèdent minuit. Plus : quelques cuillerées de lentille attirent également la chance.

4. Investir dans la lingerie

S'habiller de blanc, ainsi que nous l'avons dit, c'est presque une obligation. Mais ce n'est pas la seule !! Des vêtements intimes neufs font partie du tableau. Chaque couleur de culotte joue un rôle important : la blanche apporte la tranquillité, la rose attire l'amour et la rouge la passion, la jaune appelle l'argent, la verte cultive l'espoir et la bleue symbolise le succès. Le vrai brésilien garantit que la méthode influence - et beaucoup - la nouvelle année.

5. Éviter les volailles

Dinde, poulet chester, salpicão de poulet sont autant de plats typiques de Noël. Pour ceux qui l'ignore, les volailles grattent le sol (ce qui peut s'apparenter à une certaine régression) et en manger au réveillon est un danger !! Une cuisse de dinde et les projets pour la nouvelle année peuvent faire machine arrière. De ce fait, il vaut mieux ne courir aucun risque et se régaler avec de la viande de porc ou du poisson. Et toujours trinquer avec un vert de mousseux. Les versions brésiliennes ont été primées de par le monde et, s'il est bu dans les premières minutes de l'année, le succès est garanti pour toutes les secondes des 12 prochains mois.

6. Consacrer une feuille

Au cours de l'histoire et spécialement au Moyen âge, les branches de laurier représentaient la fortune. Raison pour laquelle, le soir du nouvel an, les brésiliens perpétuent la tradition d'insérer une feuille de laurier dans un billet de banque de leur portefeuille et gardent le tout jusqu'au prochain 31 décembre. Ce jour là, certains donnent le billet et jettent la plante à la mer ou dans une rivière.
Aimer Répartir S'abonner