05 Mar 2020 794
Fernanda Meneguetti
#conseils #experiences #gastronomia

Rio, 40 degrés

La ville merveilleuse bouillonne en cette fin d'été, mais nous vous donnons 7 astuces pour vous rafraîchir !!
1. À 200 mètres du PortoBay Rio de Janeiro il y a la Momo Gelato (Av. Atlântica, 1702). Ne vous limitez pas uniquement aux sorbets - il y a les cafés organiques, des boissons spéciales, des gaufres et des souvenirs. Cependant, comme il ne pouvait en être autrement, ce sont les jusqu'à 32 saveurs quotidiennes de pâtes servies dans un petit pot ou dans un cornet artisanal (qui peut être fourrée de panacotta et cerise noire italienne !), qui sont les plus prisées. Ça vaut la peine de goûter toutes les préparations aux fruits sans pesticides, comme l'açaï et le carossolier, ainsi que le brasileiríssimo et le brigadeiro au chocolat.
2. Nouveauté dans le quartier de Copa, le Beef Bar Escondido (R. Aires Saldanha 98) investissez dans de bons morceaux à partager - il y a la côte rôtie, la bananinha de kobe pur, un morceau qui se situe entre les côtes de bœuf . .. Mais il y a aussi les amuse-bouches inspirés, comme les feuilletés au fromage canastra et à la queue de bœuf avec du cresson, les cromesquis de kobe et les tacos de porc duroc.
Berçant la gourmandise, les cocktails d'auteur, comme le Virado no Jiraya (shōchū, teinture de sel, liqueur de litchi et réduction de prune) et l'Amaral (bourbon, Dib's et thé noir) tout comme les 16 robinets de bières artisanales. Pour terminer avec de la douceur glacée, le cookie au chocolat fourré au sorbet banane est idéal !!

Photos: Thomas Rangel
3. Institution de Rio de Janeiro depuis 1975, de nos jours, le sorbet italien est sur les plages et dans différents points de toute la zone sud. Une véritable icône rafraîchissante de Rio, préparée avec des ingrédients frais, sans conservateurs. Tout près de l'hôtel (R. Figueiredo de Magalhães, 147, Loja D) il faut voir le chemin que les recettes artisanales de la famille Rametta, venues de Sicile, ont prises.  Que ce soit dans les classiques glaces à l'eau goût noix de coco, goyave et citron, ou dans les boules de tapioca ou açaï à la mangue.
4. Non loin de la pointe de Copacabana, à l'Arpoador les murs de carreaux du Colarinho Escondido (R. Francisco Otaviano, 30) ont été dressées pour l'après plage. Ses 24 robinets de bières artisanales rafraîchissent la gorge et sont bien accompagnées de portions généreuses, comme le plateau de viande sèche avec manioc et fromage coalho, l'escalope milanaise farcie au provolone et la picanha avec farofa et sauce. Ah et de vendredi à dimanche, il y a la feijoada y compris une version entièrement végane.

Photo: Rodrigo Azevedo
5. Si vous n'êtes pas prêt à marcher 45 minutes sous le soleil, affrontez la promenade en fin de journée. Ou prenez un taxi. Ou encore un vélo. L'important c'est d'aller jusqu'à la Vero Gelateria (Rua Visconde de Pirajá, 229), un glacier du bolognais Andrea Panzacchi. Il y a près d'une décennie à Ipanema que l'italien sert des glaces artisanales créatives, qui respectent les saisons des fruits et les garnitures sont nationales.
Andrea est pionnier dans les variations autour du cacao de qualité du pays, comme le sorbet 100 % et du chocolat au poivre. De même, il met en valeur les fruits oubliés comme la pomme d'eau, la mangue carlotinha et le jack, il a sublimé des boissons telles que la caipirinha et le caju amigo et, bien qu'il ait recours en permanence aux noix du brésil, il n'a pas oublié les italiennes, évoquées dans des saveurs comme la pistache de Bronte et le gianduia.

Photos: Filico et Thomas Rangel
6. Sur la plage suivante, avec les pieds dans le sable, le kiosque La Carioca à La Playa (à la hauteur de l'Afrânio de Mello Franco, sur le littoral de Leblon) reçoit l'influence péruvienne, qui apparait dans les merveilleux tiraditos et dans les 13 versions de ceviches, parmi lesquels celui de crevettes à la mangue, fruit de la passion et poivrons, ou le végétarien, à base de champignons, banane, mangue et noix de cajou. Pour étancher la soif, pourquoi ne pas se risquer à prendre un cocktail à base de Pisco, comme le sour au fruit de la passion et l'aipipisco au fruits ?
7. Au Micro Bar (Av. Ataulfo de Paiva, 1079, loja F), également au Leblon, il y a également du ceviche. En ce lieu il prend l'accent de Rio, lait de coco et chips de patate douce. Et il implore la compagnie du rafraîchissant Micro Gin, un cocktail à base de cet alcool, mais aussi d'eau tonique, de mandarine, de bière de gingembre, jus de citron sicilien, miel et thym. Bien que le Gin Tonique tropical, à l'ananas déshydraté, au jus de goyave, à la vanille et au basilic frais, n'est pas mal aussi . .. pas mal du tout !!

Photos: Filico
Aimer Répartir S'abonner